Projet de vie individualisé

 

Les valeurs, souhaits, désirs et capacités de chaque résidant sont les fondements de son projet de vie.

 

Orientations

Le désir profond du mode de vie du résident est respecté. Ses avis sont pris en compte à chaque fois que cela est nécessaire et possible même sous protection légale.

Le personnel participe à l’admission et à l’accueil du résident. Il se renseigne sur son histoire de vie, ses rythmes et ses habitudes et en tient compte pour la mise en place d’une prise en charge personnalisée et adaptée.

Chaque membre du personnel participe activement à la démarche du projet et à la mise en place d’actions personnalisées.

Un bilan de l’existant est réalisé en équipe. Des axes de progrès sont définis et mis en application avec un suivi et une évaluation réguliers.

Le personnel associe le résident aux décisions le concernant et recherche avec lui la solution la mieux adaptée.

Les interventions auprès de chaque résident sont dispensées par des personnels formés, qualifiés et en nombre suffisant.

Le travail en équipe pluridisciplinaire est favorisé. Des liens étroits et un travail de coordination est maintenu avec les équipes de secteur.

Une formation spécifique à la psychiatrie et à la prévention des maltraitances est dispensée à tous ceux qui ont une activité professionnelle auprès de malades du foyer.

Le personnel analyse ses attitudes et ses pratiques professionnelles dans l’objectif d’améliorer la vie quotidienne de chaque résident.

Le confort moral et physique et la qualité de vie du résident sont l’objectif constant du personnel du FAM.

La participation volontaire du résident à des activités diversifiées et valorisantes est favorisée, qu’il s’agisse d’activités de la vie quotidienne et/ou de rencontres et loisirs.

Le concept de réadaptation sociale est favorisé au sein du FAM en partie par l’équipe éducative. Les moniteurs éducateurs ainsi que l’éducateur vont développés des activités sociales en lien avec l’extérieur de la structure. Le handicap n’est plus perçu uniquement en terme de maladie mais en terme de rapport différent à l’environnement. Ainsi l’accompagnement du malade favorise une logique holistique qui réunie tous les aspects biologiques, psychologiques et sociaux.

Le rôle de l’assistante sociale permet de mettre en œuvre ce projet personnalisé en favorisant l’ouverture sur l’extérieur (séjours vacances développés, projet de réadaptation/réinsertion sociale, visite famille…)

Des synthèses pluridisciplinaires ont lieu une fois par an sur le projet personnalisé du résident.

Tout est mis en œuvre dans l’équipe pour mettre en place ce projet individuel qui peut être réévalué lorsque la situation le demande.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site