Coupe coupe...

Coupe,coupe deviendra grand!

Du savoir faire !

 

Origine de la mosaïque

La mosaïque prend ses racines dans le bassin méditerranéen. Les premières mosaïques sont faites avec des galets de toutes les couleurs posés dans du ciment (VIIIe siècle av. J.-C.). Plus tard, on y ajouta des éclats de cailloux et de galets (IIIe à l’Ier siècle av. J.-C.). Après le galet viendra la tesselle (morceaux de terre cuite, pierre taillée, marbre, pâte de verre). En fait, chaque peuple lui donne son identité par des matériaux, des formes, des assemblages, des couleurs différents.

À Rome, on préfère le marbre ou la pâte de verre.Les Maures créent eux des milliers de zelliges (mot arabe – morceaux de briques émaillées) et propagent une géométrie dite sacrée.

On distingue plusieurs types de matériaux, qui permettent des effets différents :

• galets

• la pâte de verre : effet de transparence, couleurs vives

• les carreaux de grès : coupe facile et résistants au grand froid

• la céramique émaillée : grande gamme de couleurs, mais mauvaise conservation

• le marbre : nombreuses couleurs, grande résistance, mais c'est un matériau très lourd

• l'or et l'argent : on insère une feuille d'or ou d'argent dans une tesselle en verre ;

la feuille est donc protégée et donne un effet de brillance

 

 

 

Patientez le temps du téléchargement... 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×